Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Théâtre du Feu Follet

S-2010 : Guerre et Farce

, 11:29am

Publié par Maurice Lamy

S-2010 : Guerre et Farce

Cette pièce est librement inspirée de l'épisode conté par François Rabelais dans son livre ''Gargantua''. A la suite d'une bagarre à propos de ''fouaces", le roi du ''grand pays'' de Lerné, Picrochole (dont le nom signifie colérique, étymologiquement "bile amère") mal conseillé par ses maréchaux avides et incapables va déclarer la guerre à son voisin Grandgousier : une sorte de litige intercommunal aux conséquences terribles ! La guerre sanglante, que l’on nommera par la suite, la Guerre Picrocholine était ainsi commencée. Une guerre pour quelques fouaces, guerre futile et dérisoire qui mit, en tout cas selon l'œuvre de Rabelais, la région de Chinon à feu et à sang…

        En réalité, ce que nous dit Rabelais à travers cette fable, c’est que derrière des personnages imaginaires tels que Grandgousier, roi des Belles Vignes et père de Gargantua, et de son ennemi Picrochole, roi de Lerné, se cachent des personnages historiques de l’époque de l'auteur et d’envergure internationale. Il convient de voir dans le personnage de Grandgousier la position de François Ier, roi de France, grand protecteur de Rabelais et en Picrochole l’assaillant, l’empereur Charles Quint, ennemi du roi de France. Mais surtout la question principale que pose Rabelais humaniste (''l'homme au centre'', au sens de l'époque), c’est une question de portée plus générale et toujours reprise dans ses ouvrages, derrière la farce : "Quel est le sens de cette quête de pouvoir toujours plus grand, toujours plus fort, de cette puissance qu’il faut posséder pour dominer et asservir l’autre ?... Quelle est la légitimité des conquêtes quand on est le plus fort et que l’on use de sa force ?"… Il suffit de changer d’époque, de quitter celle de Rabelais pour revenir à notre monde contemporain, et nous trouverons aisément des analogies avec des chefs politiques actuels et les guerres qu’ils amènent… Comme quoi l’Histoire se répète, à n’en plus finir !

        Accentuant le côté farce burlesque nous avons tenté par nos choix : de mise en scène, du jeu des acteurs, des costumes et des masques, de faire de ce montage un divertissement énorme, démesuré et rabelaisien. En même temps, nous avons tenté de rester fidèles à l’esprit du message de Rabelais : celui qui interroge la légitimité de toute guerre...

        Et comme il vaut mieux en rire avant que d'en pleurer, c'est le parti que nous avons pris, puisque comme Rabelais le disait lui-même : ''Rire est le propre de l'homme''…  

Distribution

(par ordre alphabétique) :

Cécile DEVERRIERE : un vigneron, le Maréchal Tripet, le Borgne, un laquais.

      Emmanuel DURAND : un vigneron, le Sergent Biloute, le Maréchal Mesure,

     Christine GODEFROY : une fouacière, la Ribaude, un vigneron, Gargamelle, une sorcière.

     Mylène GUILLAUD : un vigneron, l'Aveugle, Frère Brebis, une sorcière.

     Maurice LAMY : un fouacier, le Maréchal Merdaille, le Boiteux, un vigneron

    Patrick MOREL : un vigneron, le Maréchal Touquedillon,  le Manchot, Grandgousier.

    Marie-Christine MAGNAIN : Jean-Baptiste Pinot, la Femme au panier, une sorcière.

     Gérard NOËL : un fouacier, le cheval Coco, le Cul de jatte, un vigneron, un laquais, Ulrich Gallet,

       Alain RAGOT : le Meneur de jeu.

       Cécile THOMAS : une fouacière, Picrochole.

  En Régies :

            Régie Son : Claude PISSARD

          Régie Lumière : Francis BERNARDIN & Claude GADIOUX

          …et à la poursuite : Michel PERRAIN